Partagez | 
 

 [OVA]DIstance III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tabulation
Membre de la Taverne


Messages : 113
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 24
Localisation : Ici

Fiche de personnage
Mes compétences ::
Ancienneté Taverne :
0/6  (0/6)
Je suis membre 2015-2016:

MessageSujet: [OVA]DIstance III   Jeu 10 Déc - 13:03

Au menu : chaussures en béton, vente au enchère et salaryman.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.obsidianportal.com/profile/vanny_savanxayadeth
Tililio
Membre de la Taverne
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 22/07/2015
Age : 23
Localisation : Castle Chaotopia

Fiche de personnage
Mes compétences ::
Ancienneté Taverne :
9/2013  (9/2013)
Je suis membre 2015-2016: Oui

MessageSujet: Journal de Granberia Ryuga : Mercredi 21 Mai 20XX   Dim 20 Déc - 16:30

Cher Journal, hier, je suis allée pour la première fois à Tokyo... Et pleins de choses sont arrivées... Mais par où commencer ?

Quelques jours auparavant, une grande catastrophe semblait avoir eu lieu en ville, beaucoup d'habitations ont été détruites, il y a avait des voitures renversées partout... Même le lycée est fermé jusqu'à une date indéterminée...

Résultat, hier matin, n'ayant pas besoin de sécher les cours, je suis partie aller voir mes amis félins au temple local. Là, j'ai reçu un appel de Maître Paï, me demanda si je n'avais pas vu Asami et de revenir au Dojo. Je suis donc revenue au Dojo, non sans me faire avoir par l'un des pièges posé par les enfants... Je n'avais jamais encore vu un de ce type... Je leur ai fait peur, et j'ai rejoins les quartier de mon Maître.

Maître Paï me demanda à moi et Asami d'aller chercher une certaine Aizawa Aira, qui habitait le quartier de Shinjuku, histoire de voir comment elle allait. Tokyo étant assez loin, j'ai demandée comment y aller, et mon Maître me dirigea vers le bar local, le Spring/Haru, où je devais retrouver une certaine Miku.

Ainsi, nous arrivâmes au bar, un serveur alla nous installer sur une table avant que nous puissions réagir, et Asami, comme à son habitude, commanda des croissants, un thé glacé et un café bien chaud (je me demande encore comment elle fait pour ne pas être toute fondue ?).

Quelques minutes plus tard, Un homme très musclé et la dénommée Miku sont venus nous chercher, nous arrivâmes dans une pièce avec un magnifique ordinateur. Nous étions accompagnées par deux nouveaux individus qui finirent par m'accompagner dans ma mission : le serveur, qui se dénommé Didier, et un hikikomori nommé Archibald. Le second semblait terrorisé par Miku (j'ai appris plus tard que celle-ci est follement amoureuse de lui) tandis que le premier la regardait d'un regard pervers.

Après quelques manipulations de Miku sur l'ordinateur, nous étions arrivés à Tokyo (ce fut rapide, je ne savais pas que Tokyo était aussi proche), après une rencontre avec un individu glauque en costard-cravate nommé Shogi Shinji (j'apprendrais plus tard qu'il était effectivement très méchant, faisait du trafic d'esclave en autres... Et accessoirement maintenant il est un peu mort) qui me déshabilla du regard (ainsi que Didier)... Et nous qualifia de "Marchandises"... Miku semblait très gênée...

Nous étions à l'un des plus haut étages d'un des buildings de la Aotsugi Corporation, apparemment les employeurs de Miku et de mes deux autres accompagnateurs... Après être descendus, nous avons cherché sur nos téléphones l'emplacement de l'appartement d'Aizawa, celle dont on devait prendre des nouvelles.

Son appartement est dans les quartiers chauds, ce n'était pas une balade agréable, d'autant plus que les locaux nous dévisageaient... Il faut dire que Didier avait cru bon d'imiter mon style vestimentaire (sa banane était assez ridicule, il faut avouer). Soudain, un coup de feu retentit, j’eus un très mauvais pressentiment et nous foncèrent vers notre destination : un homme blessé à la jambe nous dit qu'une jeune fille fut enlevée... Évidemment, c'était Aizawa... Nous fonçâmes de nouveau, tenant de rattraper le véhicule, mais... Nous n'avons pas réussit à le rattraper...

Heureusement, Archibald semble avoir une intuition hors du commun, et réussit à connaître la plaque d'immatriculation du véhicule. Nous revinrent à l'appartement, et, après avoir prévenu ceux qui étaient encore sur la scène, commençâmes à chercher des indices... Nous sommes tombés sur un énorme stock de morphine (il est vrai que sur la photo que nous avions d'elle, Aizawa ne semblait pas très en forme, peut-être avait-elle une maladie ?), ainsi que le téléphone d'Aizawa... Son dernier appel était à la Aotsugi Corporation... Didier/Archibald appela avec son téléphone ce même numéro, et tenta d'avoir plus d'informations... Nous eurent affaire après le standard au "père" de Miku, afin de la prévenir de la situation, puis Miku elle-même... Didier trolla Archibald en prétendant que ce dernier essayait de trouver une bague en vu du "marriage" avec Miku...

Peu après nous eûmes d'autres informations de la part de Miku concernant les ravisseurs : un groupe de Yakuza nommé les Ashura-Kai.

Archibald proposa un plan : à l'aide de ses pouvoirs d'illusions, infiltrer le QG de ces Yakuzas pour savoir où se trouve Aizawa.

Didier contacta de son côté un commissaire de ses connaissances pour tenter de savoir à quoi ressemble ces Yakuza...

Didier récupéra la Morphine dans le but de la vendre... (il fini d'ailleurs par se bagarrer avec des Yakuza et la vendre... Bon, il m'a acheté un nouveau katana en bois avec l'argent, donc je vais laisser passer pour cette fois...)

Mais un policier débarqua soudain dans l'appartement, au moment où Didier parlait de son plan financier... Didier fonça par une fenêtre en fixant un point de rendez-vous... Moi même et Archibald usèrent d'un autre de ses pouvoir pour pouvoir s'enfuir, en s'échappant dans "les ombres"... Le policier tira sur nous et blessa Archibald.

Après notre fuite, nous retrouvâmes dans un coin de rue Didier, qui avait tabassé des Yakuzas dont des Ashura-Kai. Nous avions donc le modèle pour nos "costumes", et nous sommes partis pour le QG des Yakuzas...

Notre infiltration se passait bien (malgré la tenue qui me fut imposée...) et nous savions où aller, un certain "Théâtre" où avaient été envoyées les kidnappés... Aizawa n'était donc pas la seul, et nous reçûmes aussi deux dossier, concernant de nouvelles "cibles"... Moi-même et Archibald... Ce Salary-man était probablement le responsable... Mais Archibald partit subitement... L'illusion disparu aussi sec...

Après une baston dantesque (il va y avoir des frais de maçonnerie, et j'ai reçu une balle), Archibald appella, le chef des Yakuza accepta de nous donner des informations : Archibald nous dit que la Aotsugi-Corporation était responsable des enlèvements, et le chef nous parla d'un certain Salaryman...

Nous nous dirigeâmes vers le théâtre peut-après (après évidemment quelques premiers soins)... Le théâtre avait été réservé par la Aotsugi-Corporation... Didier appela Miku qui elle-même prévins maître Paï.

Après avoir assommé, ligoté et récupérer les papiers de quelques "clients" de ce théâtre décidément bien suspect. Nous avions pu entrer et découvrirent ainsi qu'il s'agissait d'une vente aux enchères... de Yokaï ?!? La Salary-man était là aussi ! Et Asami avait aussi été capturée ! Avec l'argent récupéré sur les "clients", nous avons pu "racheter" Asami... Mais pas tout le monde malheureusement...

Et ce fut le tour d'Aizawa... C'est une Nekomataaaaaaaaa !!! Il faut ABSOLUMENT la sauver ! Mais...

Elle commença à paniquer, une forte odeur de détergent se fit sentir, et... Tout le monde sauf nous trois et les prisonniers périrent, une sorte de fumée blanche sortant de leur bouche, tandis qu'Aizawa fut entourée d'une aura noir... Et devins un gigantesque Chat Ténébreux ! J'ai essayé de foncer sur elle pour la calmer mais... Elle me balança contre un mur et m'arracha un bras (ouch...)... Pendant ce temps, certains des fraîchement décédés se relevèrent, sous forme de zombies... J'ai réussit à en repousser quelques-uns, malgré mon bras en moins... Archibald lança des attaques ténébreuses mais échoua à chaque fois, tandis que Didier devint une sorte de démon et réussit à sortir Aizawa du Chat Obscur d'un coup de poing. Didier me lança le stock de Morphine qu'il avait conservé, et j'ai réussit à l'injecter dans son bras... Le Chat Obscur disparu, mais quelques zombies restaient... Nous finirent de les massacrer...

Soudain : Maître Paï traversa le plafond... Je lui ai résumée la situation. Voyant mon état, elle me donna l'un de ses bras (zarbi mais pratique). Elle libéra aussi les "esclaves". Puis je me suis évanouie... La dernière image qui me reviens est celle des jambes d'Aizawa... Elles étaient confortables...

Je ne sais comment, mais je suis de nouveau au dojo, je suis toujours en mauvaise état mais je squatte la chambre d'Aizawa (Nekomata = I love you ) donc tout va bien.

Je me demande comment vont les deux autres, et si je pourrais retrouver mon ancien bras ?

Enfin... Voilà pour aujourd'hui, mon cher Journal.


_________________
Au choix :

La présentation classe :

I am the Lord of Chaos... I am the Sorrowful Angel of Darkness... With my Hammer of Doom and my Scythe of Sorrow, I will bring all evil into the depths of the Oblivion ! I am Tililio, the End has come !

Ou la présentation Tililionienne...

Je suis TILILIO ! Le Seigneur du Chaos ! L'Ange Noir des Ténèbres ! Le Cuisinier de l'Apocalypse ! Le Gardien de la Soupière Philosophale ! L’Accordéoniste du Désespoire ! Le ... [veuillez ajouter un titre aléatoire, pompeux et totalement inventé de toutes pièces]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[OVA]DIstance III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Oubliée :: Jeux de rôle :: Parties prévues-
Sauter vers: